Macarons-ci,....macarons-là...

Publié le par sandro

Qu'est-ce qu'on peut bien faire un dimanche après-midi où il ne fait pas vraiment bon,...qu'il n'y a rien à la télé(ça c'est pas nouveau...) et rien de croustillant ou autre info people à commenter sur facebook....De la pâtisserie bien sûr!!!

 

Et bien que je laisse habituellement cette tâche à ma chère et tendre,parce qu'à part le chocolat,je ne suis pas du tout tarte et gâteau, je me suis laissé porter par une soudaine envie de m'y mettre...

 

En fait,à force d'entendre parler de macarons par-ci,...macarons par-là,....lire les péripéties macaronnesques sur différents blogs et sites,....avoir vu les files interminables de touristes attendant d'acquérir le "précieux" devant le fameux magasin Ladurée,...Je me suis finalement laissé convaincre et me suis décidé à tenter l'expérience!!!...Et puis,on peut en faire au chocolat,donc ça me va!!!

Le hic,c'est que pour en avoir entendu parler,je n'en ai jamais mangé auparavant,...donc je me lance un peu à l'aveugle,...quel doit être le goût idéal ou la texture que ça doit avoir en bouche...Aucune idée!!!...

 

Avec tout ça,comment trouver LA recette qui me permettra de réaliser le macaron parfait...ou sans aller aussi loin, de tout simplement arriver à quelque chose qui s'en rapproche sans que ça tourne à la cata...

Pas évident,parce que quel que soit le bouquin consulté(et vu le nombre que je possède,...j'ai l'embarras du choix!!!) ou autre site qui traite du sujet(et là c'est pire encore,...une vraie prise de tête!!!), il y a une multitude de recettes toutes complètement différentes.

D'une part dans la méthode de préparation de la meringue,...Française,Italienne,...ou encore Suisse,...et d'autre part,...(et c'est là que ça se complique!!!) dans les proportions des ingrédients....Pas évident,disais-je,d'autant que tout le monde semble avoir un résultat parfait.

 

Finalement,je suis tombé sur une recette, détaillée dans les moindres recoins, bien présentée, et même accompagnée d'une vidéo de la réalisation(c'est sur le site de chef Nini link...pas mal du tout!!!)....Fini de tergiverser,...je me lance!

 

Macarons chocolat et caramel au beurre salé

 

 

 

CIMG5621

 

 

J'ai pas cherché à mettre mon grain de sel,....j'ai suivi pile-poil les proportions proposées...

 

Pour 8 Macarons:

 

- 30gr de blanc d'oeuf

 

- 60gr de sucre glace

 

- 40gr de poudre d'amandes

 

- 15gr de sucre semoule

 

- 15gr de cacao en poudre

 

pour le caramel au beurre salé:

 

- 115gr de sucre en poudre

 

- 50gr de beurre demi-sel

 

- 80gr de crème liquide

 

La préparation des ingrédients :

 

 

- Versez le blanc dans un cul-de-poule (ou une casserole).

 

- Pesez le sucre glace et la poudre d’amande et mixez-la dans votre robot. Tamisez sur une grande feuille de papier sulfurisé à l’aide d’une passoire fine.

 

- Pesez dans un ramequin le sucre en poudre.

 

Macarons (à la groseille) : Vidéo, FAQ, Explications, Ustensiles pour les réussir.

Etape 1 : Tiédir les blancs

 

- Faites tiédir le blanc au bain-marie en fouettant à la main tranquillement. Testez la température des blancs avec votre doigt : il doit être tiède. Le blanc devient alors mousseux.

 

Macarons (à la groseille) : Vidéo, FAQ, Explications, Ustensiles pour les réussir.

Etape 2 : Montez les blancs en neige

 
- Retirez le cul de poule de la casserole, posez sur votre plan de travail et fouettez au batteur électrique vitesse 1.

- Lorsqu’il devient blanc, ajoutez le sucre en poudre et continuez de fouetter, vitesse 2, de façon à obtenir une meringue blanche et brillante.

 

- Vous devez voir apparaitre un “bec d’oiseau” au bout de votre fouet. Vous pouvez ajouter à ce moment-là du colorant (Colorant rouge pour moi), finissez de fouetter vitesse 1 pour incorporer le colorant.

 

Macarons (à la groseille) : Vidéo, FAQ, Explications, Ustensiles pour les réussir.

Etape 3 : Le macaronnage

  

 

- Versez alors le mélange poudre d’amande / sucre glace sur la meringue en 4-5 fois et macaronnez : prenez une maryse ou une corne et faites un mouvement de bas en haut en revenant vers vous et en tournant le saladier d’un quart de tour.

 

- La pâte doit être souple. Lorsque vous la soulevez et que vous la laissez retomber, vous aurez un aperçu de l’aspect des coques. La pâte doit être lisse et se reformer tranquillement.

 

Macarons (à la groseille) : Vidéo, FAQ, Explications, Ustensiles pour les réussir.

Etape 4 : Le “pochage”

  

- Posez votre feuille de papier sulfurisé sur une plaque.

 

- Versez dans une poche à douille de 10mm la pâte à macaron et pochez : Placez votre douille de façon perpendiculaire à la plaque, exercez une pression avec la main placée sur la poche à douille, stoppez la pression, puis enlevez la douille en faisant un cercle dans le sens des aiguilles d’une montre tout en effleurant le macaron. Cela évitera de former une pointe sur la coque.

 (petit truc pour obtenir des coques de plus ou moins la même taille,...dessiner des cercles, en quiquonces,sur une feuille blanche, à l'aide d'un emporte-pièce rond et la placer sous la feuille de papier sulfurisé!!!)

 

- Claquez la plaque sur le plan de travail pour que les coques prennent formes.

 

- Retirez le papier sulfurisé de la plaque, délicatement pour ne pas abîmer les coques. Placez cette plaque au frigo le temps du croûtage.

 

Macarons (à la groseille) : Vidéo, FAQ, Explications, Ustensiles pour les réussir.

Etape 5 : Le croûtage

  

- Laissez croûter 40min à l'air libre

 

- Au bout de 30 min, préchauffez votre four à 160°C, chaleur tournante.

 

- Placez la feuille de papier sulfurisée sur la plaque qui vient du frigo et placez celle-ci sur une autre plaque ou la lèche-frites de votre four. Enfournez dans le four à mi-hauteur pendant 10 min, puis baissez à 140° pendant 3-5 min.(ça,c'était ce qui était préconisé,...ayant trouvé ma 1ère fournée trop cuite,j'ai juste laissé les macarons 10min à 160C°...Croustillant dessus,...moelleux dedans!!!...Mais à chacun son four et donc de trouver la cuisson idéale...)

 Pour ce qui est de la hauteur du "pied" ou de la collerette,le saint-graal tant recherché pour un macaron digne de ce nom,...là aussi ça dépend du four à mon avis,...parce qu'autant les coques du fond était pas mal,autant celles près de la porte me satisfaisaient moins...Néanmoins,pour le reste,c'était pas mal pour une première.

 

Macarons (à la groseille) : Vidéo, FAQ, Explications, Ustensiles pour les réussir.

Etape 6 : Le décollage

 

- Laissez refroidir avant de décoller les coques délicatement : retournez le papier sulfurisé de façon à poser les coques sur le plan de travail et à avoir le papier sulfurisé sur le dessus : décoller doucement le papier du macaron.

 

 

CIMG5617

 

Pour le caramel au beurre salé:

 

On va faire fondre le sucre en poudre et le laisser caraméliser sans remuer.

Une fois parvenu à ébullition,arrêter aussitôt et laisser le caramel prendre une teinte acajou.

Ajouter petit à petit la crème liquide en remuant délicatement à l'aide d'une spatule. Une fois la crème bien incorporée,ajouter le beurre coupé en morceaux et fouetter jusqqu'à l'obtention d'un caramel lisse et homogène.

 

Pour le reste,mettre un peu de caramel entre 2 coques et presser légèrement...mais ne pas encore déguster tout de suite...Eh non,....placez les précieux macarons dans une boîte qu'elle même vous placerez frigo pour une nuit...

 

CIMG5623

 

 

 Le lendemain première heure,on a goûté,...impossible de faire une comparaison...vu qu'on en avait jamais mangé d'autres,...mais le résultat nous a paru satisfaisant...

Ceci dit,je ne compte pas rester sur cette seule expérience et tester bien vite une autre recette,...ce ne sont pas les dimanches pourris qui manquent...

 

Publié dans dessert

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

philo 09/08/2011 19:55


Sache que pour une première c'est vraiment pas mal du tout. Tu as eu l'occasion d'en refaire depuis ?


Laeti 20/03/2011 19:46


Moi je dis c'étais délicieux!!!!!! miam miam miam....